helene-dollfus-250x250Hélène Dollfus est cheffe du service de génétique médicale des hôpitaux universitaires de Strasbourg, coordinatrice du Centre national de référence pour les Affections Rares génétiques de l’oeil (CARGO) pilote de la filière nationale de santé des maladies rares sensorielles (SENSGENE), directrice du laboratoire de génétique médicale de l’Université de Strasbourg et de l’INSERM. Ce laboratoire se focalise sur l’étude des maladies rares génétiques pour identifier leurs causes biologiques et générer des thérapies. Elle est directrice de l’Institut de génétique médicale d’Alsace qui sera hébergé dans des locaux dédiés au sein du bâtiment du Centre de recherche en biomédecine de Strasbourg en cours de construction sur le site de la faculté de médecine.

Récompensant le fruit de ses recherches sur les maladies rares de l’oeil, l’Inserm lui a décerné le prix Recherche en 2014. Les maladies rares représentent un domaine de recherche et de soin où la dimension européenne est capitale pour mobiliser tous les acteurs afin de découvrir des thérapies : associations de patients, soignants, chercheurs et industriels.