Mais est-ce bien étonnant ? Le siège officiel est certes à Strasbourg, cependant on note de jours en jours une activité croissante à Bruxelles…

Ce système créé de la confusion dans l’esprit du citoyen européen et mérite d’être clarifié. Il est bien facile dans ce cas-là de s’attaquer à Strasbourg au motif de possibles économies sans aucune proportion avec le budget global du Parlement européen. Il y a une absence totale de communication sur le sujet.

A la veille des élections européennes qui auront lieu entre le 23 et le 26 mai 2019, il est nécessaire de remettre la question du siège, de la gouvernance et du budget du Parlement européen en haut de l’agenda.

Cette nécessaire communication autour du Parlement européen à Strasbourg est magnifiquement illustrée par une récente série télévisée produite par Arte qui y a consacré un budget de 9,5 millions d’euros, ce qui n’est pas rien.

La série télévisée norvégienne la plus chère produite à ce jour – Occupied – n’a pas manqué de faire le buzz en début d’année suite à la diffusion de sa deuxième saison. Les spectateurs de la série ont immédiatement réagi sur la twittosphère afin d’exprimer leur étonnement.

La chaîne Arte (Association relative à la télévision européenne) n’a aucunement réagi, autorisant la diffusion d’un épisode qui montre des images intérieures et extérieures du Parlement européen à Strasbourg tout en indiquant qu’il se trouve à Bruxelles !